Actualités

Formation contre l'agribashing

Pour bien communiquer, il faut parler avec un vocabulaire simple et compréhensible du grand public.

L’exercice semble simple mais face à un journaliste, un détracteur ou devant une caméra, cela peut se corser un peu.

Les participants à la formation "communication positive : lutte rocntre l'agribashong" qui a lieu le 21 septembre deernier aux Bizots ont cependant tous joué le jeu et ont mis en pratique les conseils de l’intervenant Jean Yves DROUIN, de l’institut de l’événement.

Savoir se présenter en utilisant les bons mots, savoir parler de son métier, mettre en avant les atouts de la filière... toutes ces thématiques ont été abordées au cours de la journée de formation, avec des mises en situation diverses. L’après-midi s’est organisée autour de plateaux TV et de micros-trottoirs, où les stagiaires ont dû réagir sur différents sujets (pratiques d’élevage : bien-être animal, environnement;  abattage) aux questions d’un journaliste et d’un contradicteur devant une caméra.

Les stagiaires ont apprécié pouvoir « parler de ce qu’ils connaissent et avec leurs mots », tout en étant compris par un publicqui ne connait pas forcément l’agriculture.

Revenir